Mine põhisisu juurde

Un soin spécial pour vos cheveux après l’été ?

19 septembre 2022Tereza Dvorakova
La mer, les baignades rafraîchissantes dans un lac ou à la piscine… Les randonnées en montagne et les sorties en vélo… L’heure était à la détente ! Mais ce dont vous avez si bien profité au cours de ces derniers mois n’était peut-être pas le meilleur pour vos cheveux. Vous leur devez donc beaucoup et il est maintenant grand temps de leur apporter un peu plus d’attention ! Comment nourrir et réparer vos cheveux après l’été ?

L’été peut être une véritable épreuve pour vos cheveux
Le soleil, la mer, les piscines chlorées… autant d’environnements qui sollicitent et assèchent vos cheveux. Bonnets de bain, chapeaux et casques de vélo ? Autant d’agressions mécaniques dont ont probablement souffert vos cheveux. Vous transpirez aussi beaucoup plus, ce qui vous incite à vous doucher et à vous laver les cheveux bien plus souvent qu’habituellement. Pourtant, un lavage indélicat et trop fréquent peut perturber le microbiome de votre cuir chevelu. Et votre alimentation au cours de l’été ? N’auriez-vous pas abusé un peu trop de glaces, de cocktails et de séjours tout compris aux irrésistibles buffets à volonté ? N’en auriez-vous pas un peu oublié les vitamines et substances minérales dont vos cheveux ont tant besoin ?

Raccourcir ou se battre pour avoir de beaux cheveux, quelle solution choisir ?
Vos cheveux sont ternes, sans brillance, pleins de frisottis, fragiles et fourchus ? Ce n’est pas très surprenant que vous ayez envie de baisser les bras et de prendre rendez-vous pour les faire raccourcir. Et c’est vrai que c’est parfois la plus sage des solutions. « Certains cheveux sont tellement abîmés après l’été qu’ils ont perdu une bonne partie de leur cuticule, c’est-à-dire la couche externe de la tige capillaire qui rend vos cheveux lisses et parfaitement brillants. Comment y remédier ? Dans un tel cas, il n’y a plus rien qui puisse réparer vos cheveux et la seule solution est alors la paire de ciseaux ! », nous explique Ivana Pokorná de la Clinique de médecine esthétique Formocitas.

Ceux qui ne coupent pas doivent nourrir leur chevelure et en prendre soin !
Vous n’avez aucune envie d’aller chez le coiffeur et vous voulez sauver ce qu’il reste à sauver ? Dans un tel cas, commençons par différencier le soin des fibres capillaires et le soin du cuir chevelu. Parce que chacun a des exigences bien différentes. 

  1. Le cuir chevelu a besoin d’être nourri de l’intérieur
    « Le cuir chevelu est comme un substrat à partir duquel les cheveux poussent. Si vous souhaitez avoir de beaux cheveux, il lui faut être bien nourri », constate Ivana Pokorná. Voilà donc une bonne raison de toujours penser à mettre des fruits, des légumes, des produits laitiers, du poisson, des noix et des céréales dans votre panier de course. En bref, une alimentation équilibrée. Tout simplement parce qu’elle est essentielle. Si votre corps ne reçoit aucun de ces aliments, il devra puiser les substances minérales dans le cuir chevelu qui en contient généralement une bonne dose.

« Le corps pourrait choisir de puiser de telles ressources dans les os et les ligaments, mais cela serait néfaste à votre santé. Il préfère donc les puiser dans le cuir chevelu, car la perte de cheveux que cela peut provoquer n’est pas un problème vital. Si vous êtes habituellement en bonne santé et que vous commencez à perdre vos cheveux en plus grande quantité, cela devrait vous alerter et vous inciter à mieux veiller à votre alimentation, pas seulement en été », nous explique la spécialiste. 

Les compléments alimentaires pour cheveux peuvent aussi être d’une grande aide. « Les principaux éléments sont le magnésium, le calcium, le sélénium, le zinc, le silicium, la biotine et les vitamines A, B, C, D et E. Nous oublions aussi souvent que certaines vitamines (A, D, E, K) sont solubles dans les graisses. Il est donc également important de consommer des acides gras oméga-3, car ils favorisent leur meilleure absorption. En plus des oméga-3, n’oubliez pas non plus les polyphénols que vous pouvez d’ailleurs retrouver avec les acides gras oméga-9 dans l’huile d’olive. Une cuillère par jour suffit. Les polyphénols sont également très présents dans les noix, les baies ou encore dans les pelures de différents fruits », nous explique Ivana Pokorná, en précisant malgré tout qu’il faut attendre environ 2 mois pour que votre alimentation bien équilibrée et vos soins commencent à porter leurs fruits.

Comment favoriser la croissance de beaux cheveux parfaitement sains ? 
- composante de produit

Le cuir chevelu mérite aussi un soin de l’extérieur
L’un des soins les plus classiques est le shampoing ! Mais comment bien l’utiliser ? « Le shampoing n’est pas fait pour traiter les longueurs des cheveux, surtout lorsqu’ils sont longs et abîmés par le soleil ou les colorations. Le rôle d’un shampoing est de nettoyer le cuir chevelu et d’éliminer le sébum, la transpiration, les sels et les impuretés accumulés au niveau des racines. Si vous mettez votre shampoing sur les longueurs de vos cheveux secs et endommagés, le résultat peut être encore pire car cela les assèche », nous explique encore Ivana Pokorná. 

COMMENT BIEN SE LAVER LES CHEVEUX ?
• mouillez vos cheveux sur toute leur longueur
• faites pénétrer une petite quantité de shampoing au niveau des racines des cheveux, sur le cuir chevelu, puis massez délicatement mais intensément avec le bout des doigts (attention à vos ongles) 
• si le shampoing ne mousse pas, cela signifie que vous n’en avez pas mis assez ou bien qu’il se lie aux matières grasses

• si vous souhaitez qu’il mousse, rincez et effectuez une seconde application
• ne frottez pas vos cheveux mouillés pour les sécher, mais pressez-les délicatement avec une serviette et enveloppez-les dedans

 

Les fibres capillaires apprécient un masque et un après-shampoing

« Nous agissons essentiellement sur les fibres capillaires pour lutter contre les dommages mécaniques, ceux causés lorsque vous êtes allongés, mais aussi contre toutes les nuisances provoquées par les colorations et les expositions au soleil.  Les dommages mécaniques concernent surtout les cheveux longs. Alors que les cheveux courts sont tous très jeunes, certains cheveux longs peuvent avoir par exemple cinq ou six ans. Alors, imaginez quel pourrait être l’aspect des fibres de votre pull-over préféré après tant d’années si vous le portiez quotidiennement et que vous le laviez régulièrement… », explique Ivana Pokorná.

En plus, on s’imagine souvent à tort pouvoir apporter des nutriments aux cheveux après qu’ils sont déjà poussés. « Les cheveux sont un produit de la division cellulaire, la kératinisation, aucune substance n’y circule. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous ne ressentez aucune douleur lorsque vous vous coupez les cheveux, comme c’est d’ailleurs le cas pour les ongles. » 

Un masque selon le type de cheveux

Comment appliquer correctement un masque sur les cheveux ? Après le shampoing, prenez un masque capillaire selon votre type de cheveux. Si vous ne savez pas lequel choisir, n’hésitez pas à demander conseil à votre coiffeur. « Il est faux de penser que plus vous le laisserez agir et meilleur sera le résultat. Surtout lorsqu’il s’agit des premières applications. Une minute ou deux suffisent alors, et vous pourrez plus tard prolonger le temps d’action pour que les cheveux s’habituent. Laisser des cheveux fragiles et abîmés sous un masque pendant 15 minutes sollicite beaucoup votre chevelure qui manque ensuite de volume. Ils profiteront véritablement mieux des nutriments contenus lorsqu’ils seront plus forts », ajoute Ivana Pokorná. 

Un sérum capillaire !
Pensez maintenant encore un peu plus à votre cuir chevelu. Offrez-lui une eau capillaire, ou plus précisément un sérum capillaire qui lui permettra de bénéficier de nutriments supplémentaires. Appliquez selon les instructions et choisissez en fonction de l’état du cuir chevelu. Dans ce cas aussi, un coiffeur pourra vous conseiller beaucoup mieux qu’un dermatologue. 

Un sérum éprouvé pour les cheveux

Produits

Et un après-shampoing pour finir. Sans rinçage !
Il ne vous reste maintenant plus qu’une étape. Faites pénétrer un après-shampoing dans les longueurs de vos cheveux. L’idéal est d’en choisir un sans rinçage pour que vos cheveux et votre cuir chevelu bénéficient au mieux de l’ensemble du processus. 

Quel après-shampoing sans rinçage choisir ?
 - composante de produit

Produits

Plus d'informations